Entretien avec Adèle, conseillère France Rénov’ du 14ᵉ arrondissement

publié le 10 janvier 2024

10 min

  • Rénovation énergétique
Adèle Arnoux à l'évènement de lancement du défi Déclics 2023 © Philippe Barbosa

Vingt conseillères et conseillers France Rénov’ travaillent à l’Agence Parisienne du Climat pour accompagner de façon personnalisée les copropriétaires parisiens dans la rénovation de leur habitat. Aujourd’hui, nous vous proposons de rencontrer Adèle Arnoux, conseillère du 14ᵉ arrondissement de Paris, et d’en savoir plus sur les aspects de son travail et les projets qu’elle accompagne dans son arrondissement !

Mon expérience en tant que conseillère France Rénov’ à l’Agence Parisienne du Climat

Je travaille à l’Agence Parisienne du Climat depuis trois ans. À la suite d’une formation en Droit de l’environnement, je souhaitais travailler en milieu associatif et pour l’intérêt général. C’est ce qui m’a conduit vers le poste de conseillère France Rénov’, dans une mission d’accompagnement des Parisiennes et Parisiens vers la rénovation performante de leur logement et la sobriété énergétique au quotidien.

La rénovation énergétique et la copropriété : des sujets techniques

La thermique du bâtiment et les règles de copropriété sont des sujets sur lesquels j’ai d’abord été formée. Cela est intéressant au quotidien : j’en apprends tous les jours aux côtés des expertes et experts de l’Agence Parisienne du Climat, et je fais également monter en compétences les copropriétaires sur ces sujets.

Mon rôle est en effet d’aiguiller et d’accompagner les copropriétaires parisiens dans leur démarche de rénovation énergétique, du début du projet à la signature du contrat de maîtrise d’œuvre et au vote des travaux.

En tant que conseillère France Rénov’ sur le territoire parisien, je dois avoir une bonne connaissance des enjeux du bâtiment et du patrimoine, en connaitre les acteurs et fédérer différents publics.

La collaboration avec les partenaires de terrain

Une partie de mon poste est basée sur la collaboration avec les autres acteurs de la transition énergétique à Paris. Cette collaboration, doublée d’un sens du relationnel, est nécessaire pour faire aboutir de beaux projets impliquant un ensemble de parties prenantes.

Je travaille ainsi de concert avec :

Les spécificités de mon travail par rapport aux caractéristiques du 14e arrondissement

Des chiffres dans la moyenne des copropriétés parisiennes

Le 14ᵉ compte 2 420 copropriétés (soit 67 900 logements) ce qui représente 6 % du parc parisien (on compte 42 472 copropriétés à Paris).

C’est un arrondissement représentatif de la moyenne des copropriétés parisiennes en termes de période de construction des immeubles, de taille des copropriétés et de mode de chauffage.  

Il se compose d’une majorité d’immeubles anciens construits avant 1949 et de 385 d’immeubles construits pendant les Trente Glorieuses (18 %). Les copropriétés du 14ᵉ sont de taille moyenne : on y trouve 16 % de « petites copropriétés », soit moins de 10 logements, et 9 % de copropriété de grande taille, soit au-dessus 50 logements. 

La majorité des copropriétés (77 %) sont en chauffage individuel, pour une moyenne de 74 % sur Paris. Environ 50 copropriétés de l’arrondissement sont encore chauffées au fioul (en chauffage collectif), ce qui représente un potentiel important de gain énergétique lors de la rénovation.

La nécessaire mobilisation des conseils syndicaux et de leurs gestionnaires de syndic

Une partie importante de mon rôle est d’accompagner les conseils syndicaux et leurs gestionnaires de syndic. Certaines copropriétés peuvent par exemple s’organiser en « commissions » au sein du conseil syndical, avec certains copropriétaires dédiés à des sujets spécifiques : rénovation, mise en place de panneaux solaires, mesures de sobriété de l’immeuble.

Le sujet de la rénovation est également abordé différemment dans un immeuble avec une majorité de propriétaires bailleurs par exemple.

Cette diversité est stimulante à traiter. Les sujets qui motivent les copropriétaires à la rénovation de leur logement sont nombreux et propre à chacune et chacun :

Cela implique pédagogie, communication et écoute.

Les projets que j’accompagne

898 copropriétés du 14e arrondissement sont aujourd’hui inscrites sur CoachCopro, contre 222 en 2021, lorsque je suis arrivée à l’Agence Parisienne du Climat.

Une demande d’accompagnement en forte hausse

L’augmentation rapide des demandes sur le 14ᵉ arrondissement implique de gérer un nombre important de demandes simultanées, dont il faut s’organiser et hiérarchiser leur traitement en fonction de leur degré d’urgence.

Nous avons également renforcé nos équipes au sein de l’Agence et je travaille en binôme avec une collègue sur le 14ᵉ arrondissement. Nous sommes organisées par quartiers.

Le déroulé d’un accompagnement « classique »

Mon rôle est d’accompagner les copropriétaires du 14ᵉ arrondissement vers une rénovation performante de leur immeuble. Je suis la première personne à qui la copropriété parle de son projet, via l’inscription sur notre plateforme CoachCopro.

Ensuite :

Un exemple de rénovation remarquable dans le 14ᵉ arrondissement 

20 Rue d’Arcueil, 75014 Paris

Il s’agit d’une copropriété de 1969 composée de 2 bâtiments et qui comporte 170 logements. La production de chauffage y est collective et la source d’énergie mixte. 

La copropriété a commencé ses travaux de rénovation énergétique en 2015, avec le remplacement de sa chaudière fioul par une chaudière gaz à condensation. Les copropriétaires ont ensuite pris conscience qu’il était nécessaire d’agir sur l’enveloppe du bâtiment pour réaliser davantage d’économies d’énergie. 

C’est ainsi qu’en 2017, les copropriétaires, via leur conseil syndical, sont entrés en contact avec l’Agence Parisienne du Climat. La copropriété a d’abord fait réaliser un audit énergétique avant de se décider sur le scénario de travaux à réaliser. Ils ont ensuite candidaté au programme Éco-Rénovons Paris de la Ville de Paris, pour un accompagnement dans leur projet. 

L’audit a mis en avant l’ensemble des améliorations possibles. Le scénario de travaux finalement retenu comprenait : 

La copropriété vise d’atteindre le niveau d’un bâtiment basse consommation (BBC Rénovation), car sa consommation après-projet est en dessous des 104 kWhep/m²/an. De plus, les émissions carbones passent de 40 à 20 kgCO2eq/m²/an, soit d’une étiquette E à C. 

Cette copropriété a fini son programme de travaux et a été lauréate des Trophées CoachCopro 2023. La copropriété va maintenant s’engager vers la mise en place de mesures de sobriété dans l’immeuble, comme l’utilisation des volets en été par exemple.

« Mon succès à moi » 

Lorsque la copropriété du 20 Rue d’Arcueil a reçu le Deuxième Prix du Jury des Trophées Métropolitains CoachCopro lors du Forum Habitat Durable en 2023, toute l’équipe mobilisée sur cette rénovation est montée sur scène : les membres du Conseil syndical, les équipes de SoliHa Grand Paris, les équipes de la maîtrise d’œuvre conception.

Ça a été un moment fort car il marque le succès d’une rénovation et montre l’ampleur et l’implication collective. Chacun sait que ce n’est pas un parcours facile et aboutir à ce type de projets est très motivant !

Lors de visites de cette copropriété avec d’autres copropriétaires souhaitant se renseigner sur la rénovation énergétique pour leur immeuble, c’est toujours très stimulant de voir la baisse des consommations de ces deux bâtiments.

Plus généralement, j’aime ressortir d’une réunion avec des copropriétaires ou d’un appel téléphonique avec des interlocutrices et interlocuteurs qui ont compris les enjeux et qui sont motivés à rénover ! Ou lorsque je reçois un mail dans lequel on m’annonce avec succès que la mission de maîtrise d’œuvre a été votée à la majorité lors de la dernière Assemblée Générale.

À partir de quel moment faut-il s’adresser à Adèle si vous êtes copropriétaire ou syndic dans le 14ᵉ arrondissement ?

Dès que vous y pensez ! Il n’est jamais trop tôt. Toute personne de la copropriété (copropriétaire, membre du conseil syndical, syndic) peut prendre l’initiative d’inscrire la copropriété sur CoachCopro pour prendre conseil.