Installer un abri vélo sécurisé dans sa copropriété : c’est possible !

publié le 15 décembre 2022

5 min

© cmassway / Adobe Stock
© cmassway / Adobe Stock

Pour inciter les Parisien·nes à opter pour le vélo comme mode de déplacement, les copropriétés peuvent se mobiliser en améliorant ou créant un abri vélos sécurisé. En effet, la disponibilité de places de stationnement vélo à l’intérieur de son immeuble rassure et permet à certain·es d’utiliser le vélo comme mode de transport. L’objectif du Plan vélo de la Ville de Paris est de créer 50 000 nouvelles places dans le privé (bailleurs sociaux et copropriétés, entreprises…). Comment faire en copropriété ? Quelles sont les aides financières mobilisables ?

Se lancer dans un projet d’abri vélo sécurisé en copropriété

La possibilité de stationner son vélo dans un endroit sécurisé dans son immeuble est un levier essentiel pour pouvoir faire du vélo en ville. Or à Paris, la majeure partie des logements collectifs sont en copropriété. L’enjeu est donc de rendre accessibles des abris vélos sécurisés en copropriété pour augmenter la pratique du vélo.

Quelques principes sont à suivre pour mener à bien ce type de projet. En effet, les copropriétaires doivent définir avec attention leurs besoins ainsi que bien formaliser l’usage et la pratique de cet espace.

Deux guides pratiques sont disponibles pour faire de ce projet une réussite :

Ces guides donnent des réponses concrètes avec des exemples et la procédure à suivre en copropriété.

Les aides financières mobilisables

Les copropriétés peuvent mobiliser des aides financières pour créer un abri vélos sécurisé. À Paris, la Ville subventionne ces projets. Au niveau national, le programme CEE Alvéole Plus propose des primes pour faire une étude préalable et créer des emplacements de stationnement vélo.

Subvention de la Ville de Paris

La Ville de Paris met à disposition une subvention pour aider les habitats collectifs parisiens (copropriétés, bailleurs sociaux) à créer des abris vélos sécurisés pour leurs résident·es.

Le montant de l’aide est fixé à 50 % du coût HT des travaux, plafonné à 2 000 €.

Pour être éligible à cette aide financière, l’abri vélos sécurisé créé doit impérativement respecter les critères énoncés ci-après :

Dans la mesure du possible, les aménagements doivent respecter les guides pratiques de la Fédération des Usagers de la Bicyclette et de Paris en Selle.

Cette aide se mobilise après la réalisation des travaux avec notamment les pièces justificatives suivantes :

Le programme Alvéole Plus

Alvéole Plus vise à accélérer la création de places de stationnement vélo, via des financements, des conseils et des formations.

Ce programme permet d’aider au financement pour les copropriétés :

Plafonds et modalités des prises en charge pour la création de stationnements vélo sécurisés :

Equipement de stationnementMontant HT de prise en charge maximum par emplacementMinimum d’emplacements à créer
Consigne sécurisée incluant les supports d’attache1 200 €4 emplacements*
Abri incluant les supports d’attache650 €4 emplacements*
Supports d’attache dans un local ou abri existant80 €4 emplacements*

*Un emplacement = 1 place pour un vélo.
Un arceau permet d’attacher 2 vélos, ce qui correspond à 2 emplacements.

Pour être éligibles, les emplacements vélos créés doivent être sécurisés, abrités, éclairés, séparés des véhicules motorisés, spacieux et fonctionnels. Le support d’attache doit permettre la sécurisation du vélo avec un antivol de type U pour accrocher au minimum le cadre et la roue avant du vélo. Des équipements complémentaires, tels que des stations d’outils, de gonflage ou encore des casiers de rangement, peuvent être pris en charge conjointement à l’équipement de stationnement.

La demande pour cette subvention se fait avant les travaux et en faisant appel à des professionnel·les référencé·es par le programme Alvéole Plus.

De nombreuses aides sont ainsi disponibles pour faciliter le stationnement des vélos au sein des copropriétés. Elles devraient permettre de démocratiser encore davantage ce mode de déplacement à Paris. 

Liens utiles