L’année 2022 à Paris : la plus chaude jamais enregistrée

publié le 10 janvier 2023

6 min

© Luciano Mortula / Adobe Stock
© Luciano Mortula / Adobe Stock

L’année 2022 est marquée par des températures moyennes qui battent tous les records et des phénomènes typiques du changement climatique : épisodes de gelées tardifs, pluies extrêmes en été, vagues de chaleur précoces et successives... Découvrez en détail le bulletin climatique de l’année.

Fruit d’un partenariat entre l’Agence Parisienne du Climat et Météo-France, ce bulletin climatique revient sur l’année 2022 à Paris et en Île-de-France. En utilisant les données du passé, nous cherchons à éclairer le climat actuel ainsi que son évolution.

Les tristes records de l’année 2022 à Paris

L’année 2022 a encore une fois battu de nombreux records sur le plan climatique (données enregistrés à la station Météo-France de Paris-Montsouris) :  

Températures annuelles moyennes Paris Montsouris 1900-2022© Météo-France
Températures annuelles moyennes Paris Montsouris 1900-2022© Météo-France

Températures annuelles moyennes Paris-Montsouris 1900-2022 © Météo-France

Une année 2022 illustrée par des phénomènes typiques du changement climatique

Plusieurs phénomènes, qui devraient être accentués avec le changement climatique à venir, ont marqué l’année 2022. 

Une sécheresse qui n’est pas encore enrayée 

Bien que l’année 2022 se situe « seulement » à la 41e place en termes de déficit de pluie relevé à Paris-Montsouris : combiné à des pluies intenses, des températures moyennes élevées, ce phénomène a entraîné un phénomène de sécheresse (généralisé sur toute la France), qui a commencé à s’installer dès le printemps.  

En fin d’année, les pluies relevées ont plus ou moins amélioré la situation, mais comme l’explique Météo-France : il faudra sans doute encore attendre plusieurs mois avec des précipitations excédentaires pour retrouver un niveau d’hydratation correct (autour de la normale). 

Des températures moyennes au-dessus des normales saisonnières 

Pendant les 11 premiers mois de l’année, les températures moyennes relevées à Paris-Montsouris se situent continuellement au-dessus des normales saisonnières.  

© Météo-France
© Météo-France

Source, Météo-France 

Les températures repassent sous la normale en décembre : avec un épisode de froid qui confère à ce dernier une température moyenne de 5,7 °C, soit seulement 2 dixièmes de degrés en dessous de la valeur normale (5,9 °C). 

Des gelées tardives 

Après un début d’année exceptionnellement doux, des gelées tardives sont survenues au printemps, mettant à mal les cultures qui avaient déjà commencé à bourgeonner. Ce phénomène, qui avait déjà eu lieu en 2020, impacte les rendements agricoles.  

Des épisodes de pluie violents 

L’été 2022 a été marqué par une répartition inégale des pluies. Il est ainsi tombé : 

Le 16 août 2022, 44 mm de pluie sont tombés accompagnés de grêle. La station Paris-Montsouris a relevé 39 mm de pluie en seulement 1 heure, ce qui n’est censé se provoquer qu’une fois tous les 25 ans. Accompagné de sols secs, ce phénomène a entraîné des épisodes de ruissellement inondant certaines stations de métro et autres souterrains parisiens.  

Des vagues de chaleur précoces et successives 

La vague de chaleur du 18 juin est la plus précoce jamais enregistrée. Et elle n’est pas la seule de l’été : entre juin et août, les Parisien·nes ont été mis à l’épreuve avec 6 vagues de chaleur successives enregistrées (avec entre parenthèses la température maximale atteinte au parc Montsouris) : 

Les températures nocturnes ont également été très élevées : près de 12 nuits tropicales ont été relevées (température nocturnes supérieures ou égales à 20 °C) soit plus de deux fois la normale saisonnière (5,6 nuits en moyenne par an à Paris sur la période 1991-2020). 

A bien des égards, le bulletin climatique de l’année 2022 s’inscrit dans la continuité de l’année 2020, avec de nombreux phénomènes typiques des effets du changement climatique. Elle s’inscrit dans la lignée de l’année 2021 qui redescend à la place de la 2e année la plus chaude à Paris.  

Pour plus de détails