L’esprit du défi Déclics : un accompagnement vers la transition écologique 

publié le 30 mars 2022

5 min

  • Zéro déchet
Atelier DIY à la Maison du Zéro Déchet

L'édition 2021-2022 du défi Déclics a été lancée en novembre 2021 avec 140 foyers parisiens et deux mots d'ordre : sobriété et convivialité ! L'objectif de réduire leurs consommations motive les participant·es à s'engager plus globalement pour adopter un mode de vie plus sobre et écologique. 

Déclics est un défi citoyen d’accompagnement dans la réduction de son impact environnemental au quotidien. L’objectif pour les participant·es est de réduire d’au moins 10 % leurs consommations d’eau et d’énergie ainsi que leur production de déchets, sur une durée de 5 mois ! Tout en essayant d’atteindre cet objectif, les partcipant·es ont l’opportunité de mieux comprendre les enjeux environnementaux à la fois à l’échelle individuelle et collective. 

L’engagement collectif grâce aux équipes

Les 140 foyers qui participent à l’édition 2021-2022 du défi Déclics parisien sont répartis en 17 équipes, composées de collègues, d’ami·es, de parents d’élèves et même de co-équipier·ères qui ne se connaissaient pas auparavant.

L’appartenance à une équipe est un levier essentiel pour les partcipant·es. La convivialité et l’entraide donnent à chacun·e l’opportunité de réfléchir collectivement sur ses habitudes et ses idées ainsi que de s’encourager mutuellement. L’organisation en équipe permet également de se rencontrer, d’échanger des astuces et bon plans et de challenger ses résultats ! 

Ce partage d’expériences ouvre la discussion sur des questions plus larges : comment imaginer nos quartiers, nos villes ou encore notre société différemment ?

Prendre conscience de nos actions grâce aux évènements organisés

Pendant les 5 mois du défi, les animatrices du défi proposent des ateliers, des conférences et des visites sur des thèmes divers. Cette année, de nombreux ateliers sur les écogestes à la maison ou le DIY* sont organisés et d’autres évènements abordent des sujets qui vont au-delà de l’échelle individuelle. Par exemple, l’association négaWatt a proposé aux participant·es Déclics une conférence sur le scénario négaWatt 2022, qui propose une démarche pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. La conférence a suscité de nombreuses questions sur les différents niveaux de responsabilité, du niveau individuel à celui des institutions gouvernementales et industrielles. 

Introspection : connaître et comprendre sa consommation 

Une grande partie du défi réside dans la pédagogie pour apprendre à mesurer sa consommation. Par exemple, comment lire son compteur d’énergie, analyser ses poubelles, sa consommation d’eau (en copropriété, trouver et accéder à son compteur d’eau peut déjà être un défi !). Vient ensuite le temps de la réduction avec les solutions à mettre en place, par exemple chercher où composter ses déchets alimentaires autour de chez soi, réfléchir aux produits qui peuvent être achetés moins emballés, récupérer l’eau de sa douche… Les participant·es sont muni·es d’un peson et pèsent leurs poubelles pendant 5 mois avant de les sortir.

Pesage des déchets à l'aide d'un peson

Les participant·es sont munis d’un peson et pèsent leurs poubelles

Un accompagnement vers la transition écologique 

Au-delà de la réduction de la gestion de l’eau, de l’énergie et des déchets chez soi, le défi Déclics a pour but d’encourager les participant·es à réfléchir à leur consommation quotidienne, à leurs habitudes, à leur place dans la transition écologique et à leurs moyens d’action. A l’échelle individuelle, l’action de chaque participant·e peut être élargie.

Pour s’impliquer dans le défi, il n’est pas nécessaire d’avoir un haut niveau de connaissance sur les sujets du changement climatique et de la sobriété. Tous les niveaux sont les bienvenus, parce que la transition écologique est l’affaire de tou·tes les citoyen·nes , et nous avons toutes et tous quelque chose à y apprendre ! 

Pour aller au-delà du défi, nous avons par exemple abordé les questions de rénovation énergétique des logements, d’impact du numérique et des placements financiers… Les sujets sont larges et cette diversité permet d’une part un partage des connaissances et des idées qui contribuent au monde de demain, ainsi que l’opportunité de créer des liens et valoriser ces idées. Même pour les participant·es qui sont déjà très impliqué·es, nous découvrons avec le défi qu’il y a toujours des choses à faire, comme lancer un projet de récolte des déchets dans son quartier, mettre en place un bac à compost dans son immeuble, faire du bénévolat pour une association impliquée pour le climat, ou bien plus !

 Quel que soit le point de départ, le défi Déclics encourage et donne les moyens aux participant·es de continuer leur démarche bien après le défi.

* Do it yourself : fabrication maison