Vous êtes ici

Forêt Ile-de-France

Réduire son empreinte carbone : la compensation, un outil pour accélérer la transition

Climat
ParticulierProfessionnel
Publié le 06 juin 2019
par Nadege Ladouce

Faire de Paris une ville neutre en carbone à l’horizon 2050, c’est l’un des objectifs majeurs du Plan Climat de Paris. Pour y parvenir, deux leviers existent : la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la compensation carbone, une solution en plein essor pour neutraliser les émissions qui ne peuvent être évitées.

La compensation : un outil pour atteindre l’objectif de neutralité carbone

Le principe de « neutralité carbone » est introduit dans l’Accord de Paris en 2015. Depuis, cette ambition se traduit dans l’ensemble des politiques climatiques nationales et locales. La neutralité carbone vise l’équilibre entre la quantité de gaz à effet de serre (GES) générée et la quantité que l’écosystème terrestre est en capacité d’absorber. Pour atteindre cet équilibre, des efforts de réduction du CO2 émis doivent être déployés par les entreprises et les particuliers, mais une part des émissions générées sont résiduelles et ne peuvent être évités. La compensation carbone, dont le principe consiste à financer des projets de réduction ou de séquestration des émissions, permet de compenser ces émissions dites incompressibles.

Pour cela, 3 étapes :

1.    La première consiste à faire un diagnostic de ses postes d’émissions en calculant son empreinte carbone.
2.    La seconde étape est la mise en place d’actions de réduction de ses émissions au quotidien.
3.    La compensation carbone n’intervient qu’en solution de dernier recours, pour venir compenser les émissions qui n’ont pas pu être évitées, par exemple en contribuant au financement d’un projet de reforestation pour compenser les émissions d’un trajet en avion.  

L’achat de crédits carbone volontaires vendu par un porteur de projet permet de financer un projet de compensation. Si un grand nombre sont menés dans des pays en voie de développement, de plus en plus de projets locaux voient le jour.

Des projets parisiens de compensation :  vers une ville neutre en carbone  

C’est l’ambition de la Ville de Paris, qui dans son Plan Climat, prévoit de mettre en place un dispositif de financement des projets locaux afin de compenser les émissions du territoire parisien. Une réflexion sera amorcée dès 2020, pour la création d’une plateforme recensant des projets locaux de réduction (rénovation, énergies renouvelables) et de séquestration carbone (végétalisation, boisement…). Cela permettrait d’accélérer la transition énergétique et de faire de la ville un territoire neutre en carbone pour 2050. Le projet devrait mobiliser entreprises et citoyens qui auraient la possibilité de proposer des projets. 
Si les entreprises sont aujourd’hui les principales utilisatrices des outils de la compensation, de plus en plus de citoyens s’inscrivent dans une démarche de compensation : en 2016, plus de 3 000 tonnes équivalent CO2 ont été compensé par des particuliers. Mais avant d’envisager la compensation, il est essentiel de connaître ses principaux postes d’émissions de CO2 pour pouvoir réduire au mieux son impact.

Calculer son empreinte carbone : identifier ses sources d’émissions pour réduire son impact

Pour cela, plusieurs calculateurs existent et sont en libre accès sur internet, principalement proposés par des associations :

  • Fondation GoodPlanet : deux diagnostics (annuel ou spécifique aux voyages par exemple) avec possibilité d’effectuer un don à la Fondation pour compenser ses émissions de gaz à effet de serre.
  • Ecological Footprint calculator  : calcul de l’empreinte carbone, du jour de dépassement. Cet outil pédagogique et ergonomique est disponible en plusieurs langues.
  • MICMAC  : deux diagnostics (l’un rapide et l’autre détaillé). Mon Impact Carbone Mes Actions Concrètes, MICMAC est un outil développé par les associations Avenir Climatique et TACA.
  • WWF Suisse : calculateur d’empreinte écologique accessible et clair.

Compenser ses émissions de CO2 : quelles plateformes ?

Des plateformes en ligne existent pour compenser ses trajets en voiture, son dernier voyage en avion, sa consommation d’énergie ou encore ses achats bancaires. Ces plateformes délivrent des certificats personnels de compensation de CO2.

Plateforme Type de projet de compensation Description
Greentripper
  • Projets internationaux permettant d’éviter la déforestation (Kenya, Ouganda)
  • Projets des fondations Be Planet et GoodPlanet Belgium

 

  • Calcule les émissions de CO2 générées par votre voyage en avion vos déplacements en voiture ou encore évalue l’empreinte carbone de votre habitation.
  • Cette plateforme belge en partenariat avec CO2Logic, finance des projets au Kenya, en Ouganda, certifiés par un label de compensation carbone.
Reforest’Action Projets de reforestation dans le monde entier
  • Plateforme française qui a contribué à la plantation de plus de 3 millions d’arbres.
  • Calculateur d’empreinte carbone :  compensation selon son impact, possibilité de planter ou d’offrir un arbre, et système d’abonnement.
  • Espace personnel sur le site permettant un suivi des arbres plantés
EcoTree

Projets forestiers : gestion des exploitations forestières françaises et projets de reforestation et reboisement

  • Plateforme française de compensation avec un calculateur d’empreinte carbone. Données précises sur les émissions compensées.
  • Système d’épargne avec l’acquisition d’arbres, perception des revenus de l’exploitation forestière avec des possibilités de rendement.
  • Le dispositif permet aux particuliers de planter ou d’offrir des arbres. Possibilité de souscrire à un abonnement et d’acquérir tous les mois des arbres.
PUR Project Projets de reforestation et d’agroforesterie en France et à l’étranger
  • Plateforme française de compensation qui finance plusieurs projets d’agroforesterie et de reforestation en France et dans des pays en voie de développement.
  • Le dispositif permet aux particuliers de planter ou d’offrir des arbres.
  •  La compensation n’est pas proportionnelle à l’empreinte carbone, le site ne dispose pas d’une calculateur d’émissions de gaz à effet de serre.
  • Espace personnel permettant un suivi des arbres plantés (photos, vidéos, coordonnées GPS…)
 

Le moteur de recherche allemand Ecosia a participé à la plantation de plus de 50 millions d’arbres à travers le monde, en reversant à des projets de reforestation plus de 80 % de ses bénéfices générés par les publicités. Le principe repose sur les requêtes web des internautes qui sont compensées par la plantation d’un arbre.

Pour en savoir plus sur l’état des lieux de la compensation carbone en France, une plateforme d’information en ligne existe :  Info Compensation Carbone, à l’initiative de l’ADEME et du GERES, guide les entreprises, les collectivités ainsi que les particuliers sur l’économie du carbone et les bonnes pratiques de compensation. 

En savoir plus

Neutralité et compensation carbone : de quoi parle-t-on ? 

La finance verte, un enjeu du Plan Climat

 

Autres actualités

Photo des Calanques

Des vacances éthiques et durables

MobilitéConsommationClimat
Particulier
Pour profiter de ce moment privilégié, seul.e ou à plusieurs, en respectant les populations locales et l’environnement, l’Agence Parisienne du Climat...
Lire la suite