[COMPLET] Café Climat : Face aux pluies torrentielles, Paris doit-elle se transformer en « Ville éponge » ?

L’Agence Parisienne du Climat organise pendant le mois d’avril deux Cafés Climat sur le risque d'inondation, hébergés par les Amarres (13e arrondissement). Le premier s’intéresse aux inondations par ruissellement et au concept de ville éponge.

Complet

Recouvertes de béton, bitume et asphalte, les villes comme Paris sont particulièrement sensibles aux fortes pluies. En effet, au lieu de s’infiltrer dans le sol comme dans le cycle naturel de l’eau, la majorité de l’eau pluviale ruisselle sur les routes, trottoirs et toitures vers les égouts. En cas de pluies orageuses, certaines rues se retrouvent inondées : ces inondations par ruissellement sont ainsi le risque d’inondation le plus commun à Paris. De plus, elles font déborder les égouts qui se déversent dans la Seine.

Alors que les fortes pluies pourraient s’intensifier avec le changement climatique, Paris doit-elle, et peut-elle, se transformer en « Ville éponge » pour mieux gérer ses eaux pluviales ?

Au programme :

Interviendront :

L’animation sera assurée par Marin Pugnat, Chargé de mission transition écologique à l’Agence Parisienne du Climat.

Informations pratiques