Visite AdaptaVille | Quels outils pour prévenir les risques liés aux pollens ? Découverte du pollinarium de Paris.

Rendez-vous professionnel le 18 juin prochain au Parc Floral de Paris pour découvrir le pollinarium de la Ville de Paris, son intérêt pour lutter contre les allergies aux pollens et pour adapter la ville au changement climatique.

Les allergies liées aux pollens : un véritable enjeu de santé publique

L’allergie au pollen n’est plus à prendre à la légère : depuis une trentaine d’années, le nombre de personnes allergiques augmente (actuellement 25% de la population française, contre 1% dans les années 60 – étude Anses, 2014) et les symptômes s’intensifient, en lien avec le réchauffement climatique, la pollution et nos modes de vie.

Les professionnels de santé comme le grand public sont globalement encore insuffisamment informés de l’évolution de la maladie et des moyens de s’en prémunir.

Quels outils pour prévenir les risques ?

Face à cette préoccupation de santé publique grandissante, la Ville de Paris a mis en place un « pollinarium » au parc Floral, en partenariat avec l’Agence Régionale de Santé Ile-de-France et avec l’appui de l’association des pollinariums sentinelles de France (APSF).

Les pollinariums sont des jardins qui rassemblent, sur un même site, les principaux végétaux allergisants récoltés sur une région donnée. Les plantes font ensuite l’objet d’une observation quotidienne par des jardiniers et jardinières professionnel·les.

Complémentaires des capteurs aéropolliniques du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), les pollinariums permettent de détecter au plus tôt la libération des pollens de chaque espèce allergisante locale dans un rayon de 40 km

Des alertes sont émises le jour même et informent gratuitement la population via newsletter.

Par ailleurs, la prise en compte du risque allergique lié aux pollens doit aussi être intégrée aux politiques de végétalisation, dans un contexte de renforcement de la place du végétal en ville.

Quels liens avec l’adaptation au changement climatique ?

Avec la hausse des températures liées au changement climatique, on note une modification de la quantité de pollens émise par les végétaux, mais aussi des épisodes de floraison et une pollinisation plus précoces. Pour certaines espèces, cela entraîne même un allongement des saisons polliniques.

Au programme

Informations pratiques