Vous êtes ici

Connaissez-vous le réseau de chauffage urbain parisien ?

Energies renouvelablesEconomies d'énergie
Particulier
Publié le 15 novembre 2018
par Paula Torrente

Votre logement ou vos bureaux sont peut-être chauffés par le réseau de chaleur urbain de la Ville de Paris. En effet, ce réseau géré par la Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain (CPCU) fournit chaque année de la chaleur à plus d’un million et demi de Parisiens. Qui sont les personnes qui le rendent possible ? Quelles sont les énergies utilisées ? 

La CPCU c’est quoi ?

Membre fondateur de l’Agence parisienne du climat, la CPCU est une Entreprise Publique Locale, concessionnaire de la ville de Paris et filiale d’ENGIE. Elle produit chaque année plus de 8 millions de tonnes de vapeur d’eau pour satisfaire les besoins de plus d’un million et demi de Parisiens : logements (l’équivalent de 500 000 logements à Paris et en petite couronne.), bureaux, écoles musées, bâtiments communaux ou à usage industriel.

Elle produit chaque année plus de 8 millions de tonnes de vapeur d’eau pour satisfaire les besoins de plus d’un million et demi de Parisiens. 

D’où vient la chaleur de la CPCU ?

8 sites de production alimentent le réseau. Ils font appel à plusieurs types d’énergies : le gaz naturel en cogénération ou seul, le biocombustible, le charbon et depuis 2016 la biomasse à la centrale de Saint-Ouen. En effet, cette dernière est passée du charbon aux granulés de bois. 140 000 tonnes annuelles de granulés sont utilisées en évitant ainsi le rejet de 300 000 tonnes de CO2 dans l’atmosphère, soit les émissions annuelles de 150 000 véhicules.

La CPCU récupère également la vapeur issue de la valorisation de déchets ménagers non recyclables. Son mix énergétique est actuellement composé de 54% d’énergies renouvelable et de récupération et elle a l’objectif d’atteindre les 60% d’ici 2020. Elle est un acteur clé du Plan Climat Air Energie de la Ville de Paris, qui vise une production de 20% d’énergie renouvelable locale d’ici 2040.

 

 

D’où vient la chaleur de la CPCU ?

La diversité de métiers qui rend possible le chauffage urbain

Cet automne, la CPCU vous propose de découvrir les différents métiers qui rendent possible la distribution de chaleur à Paris à travers sa campagne #chaleurhumaine.

Par exemple, Sarah présente comment la CPCU s’y est prise pour changer ses chaudières fioul par des chaudières au gaz naturel et aux biocombustibles :

 

 

La conversion énergétique des chaufferies de la CPCU

Karine explique le fonctionnement du dispatching de la CPCU, une sorte de tour de contrôle qui fait le lien entre les sites de production et les 6000 postes de livraison :

 

 

La supervision du réseau de chaleur de Paris

 

Autres actualités