Vous êtes ici

Adapter Paris au changement climatique avec un bitume innovant

Un revêtement révolutionnaire pour les routes parisiennes

Aménagement durableClimat
Particulier
Publié le 15 novembre 2018
par Paula Torrente

Un asphalte pour lutter contre la pollution sonore et s’adapter au changement climatique ? C’est ce qu’expérimente actuellement la Ville de Paris sur trois sites dans le 8e et 15e arrondissement. Découvrez le projet Life Cool & Low noise Asphalt.

Pollution sonore et adaptation au changement climatique, gros enjeux pour les villes

Le bruit

Le saviez-vous ? La principale source de bruit dans l’environnement est le trafic routier. 11 % des Parisiens sont exposés à des niveaux sonores supérieurs à la limite réglementaire de 68 dB. C’est donc un enjeu à ne pas négliger.

La Ville de Paris met en place des mesures pour lutter contre le bruit provoqué par la circulation, notamment la baisse de la vitesse limite du boulevard périphérique à 70 km/h, l’augmentation du linéaire de voies à 30 km/h ou la diminution globale du trafic routier à Paris.

11 % des Parisiens sont exposés à des niveaux sonores supérieurs à la limite réglementaire de 68 dB.

L’augmentation des températures et le phénomène d’îlot de chaleur urbain

D’ici 2050, l’été caniculaire de 2003, pourrait devenir un été normal. Mais l’augmentation des températures se fait déjà ressentir : A Paris, l’été 2018 était le deuxième été le plus chaud depuis 1900. De plus, le phénomène d’îlot de chaleur urbain accentue la chaleur en ville.

Alors que faire ? Pour adapter la ville au changement climatique, la Ville de Paris met en place des mesures dans le cadre de son Plan Climat et expérimente avec des solutions innovantes, comme le projet Life Cool & Low noise Asphalt, un projet de 2,3M d’euros qui bénéficie d’un financement de la Commission Européenne.

Un revêtement innovant contre le bruit et la chaleur

Sous le leitmotiv « Innovons aujourd’hui pour améliorer le demain des Parisiens » le projet Life Cool & Low noise Asphalt a été lancé en juillet 2017 pour une durée de 5 ans. Il est coordonné par la Ville de Paris avec trois partenaires : Bruitparif, Colas et Eurovia. Le 15 octobre dernier, les 3 sites pilotes ont été inaugurés : Rue de Courcelles (8e), rue de Frémicourt (15e) et rue Lecourbe (15e).

Bitume innovant contre le bruit et l'ilot de chaleur urbain

Expérimentation du projet dans la rue de Frémicourt, 15e - © Guillaume Bontemps / Mairie de Paris

Mais qu’il a-t-il de si spécial ? Ce revêtement possède des propriétés thermiques et phoniques particulières :

  • Sa couleur est plus claire à l’usure ce qui lui donne un pouvoir réfléchissant plus important. Pendant la journée, il absorbe donc moins de chaleur qu’un revêtement classique et en rejette moins durant la nuit, diminuant ainsi l’îlot de chaleur urbain. Lors d’épisodes caniculaires, asperger le revêtement d’eau accentue son effet.
  • Sa surface est poreuse et non lisse comme les revêtements classiques et compte de plus avec des interstices qui vont piéger les ondes sonores

Les objectifs visés en 2021 :

  • Une baisse de température réelle d’environ -2°C et de température ressentie d’environ -3°C
  • Une réduction du bruit de -3dB niveau rue et -2dB en façade

600m de revêtement ont donc été posés sur les 3 sites pilotes, ce qui concerne 1000 Parisiens. 3 types de revêtement innovant seront testés et comparés : Bbphon+, SMAphon et Puma.C’est la première expérimentation de ce type sur Paris intra-muros. L’objectif est d’étudier son caractère reproductible à l’échelle du territoire parisien et européen.

Chaque site est équipé de stations de mesure du bruit, de stations météorologiques et de capteurs thermiques directement dans la chaussée. Le projet permettra également d’évaluer l’effet de l’aspersion d’eau sur les revêtements en période de fortes chaleurs.

 

En savoir plus sur le site de la Ville de Paris

Télécharger la plaquette de présentation du projet

Autres actualités