Faire des économies d’eau et d’énergie

Améliorer le confort de mon logement ne rime pas nécessairement avec gros travaux. Pour optimiser la qualité de vie dans l’habitat, il faut avant tout comprendre son fonctionnement, et en maîtriser les usages. Factures, consommation d’énergie et d’eau, compteurs communicants, voyons ce qu’il en est.

Comprendre mes consommations

Faire des économies d’énergie et d’eau dans son logement, cela passe avant tout par une bonne mesure de ses consommations.

Comprendre ma facture d’énergie

Les factures liées à la consommation d’énergie pèsent lourd dans le budget des ménages. En cause notamment, la hausse progressive des prix de l’énergie. Vous pouvez étudier attentivement vos factures d’énergie sur plusieurs années afin de distinguer les différents coûts (abonnements, consommation, options…). Il est courant de connaître le montant de sa facture, mais il est plus rare d’avoir en tête les kWh que nous consommons. Prendre connaissance de cette information vous permettra d’estimer si votre consommation est normale ou si elle peut être diminuée.

Grâce à votre compteur communicant et à votre espace client (sur le site Internet de votre fournisseur d’énergie), vous pouvez consulter vos consommations réelles d’électricité et de gaz, par an, par mois, par jour, voire par heure. Vous pourrez ainsi agir avec précision sur les postes de consommation identifiés de votre logement.

Comprendre mes charges de copropriété

Propriétaire ou locataire de votre logement, il est important de bien comprendre les charges de votre immeuble. En copropriété, les charges sont collectives, elles se calculent en fonction des tantièmes de charges. Il est parfois difficile d’identifier sa propre consommation et les marges de manœuvre pour réduire ses factures, mais vous pouvez être un élément moteur au sein de la copropriété ou du Conseil Syndical pour des actions collectives.

A savoir

1 kWh ?

Un kWh c’est l’équivalent de 1000 Watts par heure, c’est-à-dire la consommation d’un appareil d’une puissance de 1000 Watts (par exemple d’une bouilloire) allumé pendant une heure.

Votre consommation énergétique est donc l’addition de tous les appareils que vous mettez en marche.

Adopter des éco-gestes : petits gestes et grandes économies

La hausse des prix de l’énergie impacte aujourd’hui l’ensemble des Parisiennes et Parisiens, qu’elles ou ils soient propriétaires ou locataires. La performance du bâtiment et de votre système de chauffage et d’eau chaude, a certes une incidence sur votre confort et vos factures, mais votre comportement joue également !

Il existe des « trucs et astuces » qui permettent de faire des économies sur vos consommations d’énergie et d’eau, ne nécessitent pas d’investissements importants, ont un résultat immédiat et améliorent votre confort : ce sont les éco-gestes.

Voici quelques exemples d’éco-gestes simples à mettre en place chez soi dès aujourd’hui qui vous permettront de gagner de l’argent :

Les éco-gestes toute l’année
  • Utilisez des ampoules peu consommatrices : investissez dans des ampoules LED, qui consomment 6 à 10 fois moins d’électricité qu’une lampe à incandescence traditionnelle et durent en moyenne 30 fois plus longtemps !
  • Installez des mousseurs dans vos robinets : la plupart des robinets sont équipés de mousseurs, mais ils ne réduisent pas forcément le débit. Vous pourrez trouver des éco-mousseurs dans des magasins de bricolage, qui diminueront la quantité d’eau utilisée de 50 %. Et pour vous laver les mains, vous ne ressentirez aucune différence !
  • Préférez la douche au bain : elles peuvent être tout aussi agréables qu’un bain et vous économiserez 4 à 6 fois plus d’énergie et d’eau qu’un bain.
  • Privilégier les équipements performants : regardez bien l’étiquette énergétique pour faire votre choix !
Les éco-gestes en période de froid
  • Adaptez la température de chaque pièce : 1 °C de moins chez vous, c’est 7 % de consommation énergétique en moins, soit une économie moyenne de 610 euros par an ! Ajustez donc la température selon l’occupation et l’utilisation de chaque pièce.
  • Programmez la température de votre chauffage : on se demande parfois si cela vaut le coup de « couper le chauffage » quand on s’absente… dès qu’il s’agit d’un week-end la réponse est oui ! Attention cependant à ne pas créer de surchauffe à votre retour.
  • Aérez au quotidien : nous produisons une quantité considérable de vapeur d’eau dans notre logement, notamment au moment de cuisiner et à travers notre respiration. L’inconvénient ? Un air humide est plus froid et dépense plus d’énergie qu’un air sec ! Dépoussiérez vos radiateurs : cela peut vous permettre de réaliser jusqu’à 10 % d’économie d’énergie. De même, le simple fait de passer un coup de chiffon sur vos ampoules vous permettra de gagner 40 % de luminosité !
  • Installez des rideaux épais : des rideaux épais, installés au plus proche de vos fenêtres, peuvent réduire considérablement l’infiltration du froid. Évitez cependant de les faire pendre devant vos radiateurs 
  • Utilisez des joints d’étanchéité au niveau des cadres des fenêtres : ces calfeutrements peuvent permettre de réaliser en moyenne 5 % d’économies en habitation collective.
  • Fermez les portes : en fermant les portes entre les pièces qui ne sont pas chauffées à la même température vous pouvez économiser 6 % d’énergie. Vous pouvez également installer des boudins de portes (fabriqués ou achetés dans le commerce) pour éviter les courants d’air.
  • La nuit, baissez vos volets : en fermant vos volets la nuit, vous pourrez réduire la déperdition de chaleur de 60 %. Vous pouvez également fermer vos rideaux. La sensation de froid et d’humidité diminuera dans la pièce. Et la journée : n’oubliez pas de tout rouvrir et de profiter un maximum de la lumière et la chaleur du soleil.
Les éco-gestes en période de chaleur  
  • Faites des courants d’air : aérez le matin et le soir, quand l’air est frais et fermez les fenêtres et les volets, stores et rideaux la journée.
  • Étendez du linge humide pour rafraîchir l’air : l’eau de votre linge absorbera la chaleur de l’air et le rafraîchira.
  • Réduisez l’utilisation d’appareils électroniques : ordinateur, téléviseur, etc. les appareils électroniques produisent de la chaleur. Essayez donc de réduire leur utilisation au maximum et évitez les plus énergivores, qui sont aussi les plus producteurs de chaleur.
  • Préférez le ventilateur au climatiseur : le climatiseur est non seulement très énergivore, mais il réchauffe encore davantage l’air extérieur. De plus, ce n’est pas la solution la plus économique pour passer l’été au frais.
  • [Guide] 100 gestes pour réduire ses consommations

    Découvrez 100 écogestes pour réduire efficacement vos consommations d’énergie et d’eau à la maison.

    Télécharger (2980ko)

Découvrir les éco-gestes

Que ce soit sous forme de webinaires, de bandes dessinées, de vidéos ou encore de guide, l’Agence Parisienne du Climat produit régulièrement des supports de sensibilisation à la sobriété énergétique et pour faire découvrir les éco-gestes.

En vidéo

Dans cette série de 4 vidéos, réalisée en partenariat avec les bailleurs sociaux de Paris (Elogie Siemp, Paris Habitat et RIVP), un conseiller France Rénov à l’Agence Parisienne du Climat, se rend chez 4 locataires pour leur montrer les éco-gestes à adopter. 

1. Les économies en chauffage collectif 

Les écogestes | Comment faire des économies d’énergie en chauffage collectif

2. Les économies en chauffage individuel

Les écogestes | Comment faire des économies d’énergie en chauffage individuel

3. Les économies d’électricité

Les écogestes | Comment faire des économies d’électricité ?

4. Les économies d’eau

Les écogestes | Comment faire des économies d’eau ?

Nos prochains événements

L’Agence Parisienne du Climat organise des webinaires « Rendez-vous Copro » ou des « Cafés Climat » sur différentes thématiques dont celle de la sobriété énergétique.

Nos bandes dessinées

L’Agence organise également des Cafés Climat pour approfondir certains sujets et réalise des comptes rendus sous forme de bande dessinée. Découvrez ci-dessous ceux dédiés à la sobriété énergétique :

  • [Bande dessinée] La sobriété énergétique : en route vers 2050

    Après un premier Café Climat sur le thème de la sobriété, dédié aux solutions à court terme, cette deuxième partie…

    Télécharger (3065ko)
  • [Bande dessinée] La sobriété énergétique

    Citoyennes, ciyoyens, entreprises, collectivités : quelles sont les solutions rapides à mettre en place pour réduire les consommations d’énergie à…

    Télécharger (1727ko)

Enfin, rappelons qu’en plus de l’impact sur le budget, la réduction des consommations d’énergie et d’eau s’inscrit dans une démarche plus globale de transition écologique et de préservation des ressources.