Vous êtes ici

© Nattanan Kanchanaprat/Pixabay

Les aides de la Ville de Paris et de la Métropole du Grand Paris pour accompagner les copropriétés

CopropriétéEconomies d'énergieEco-rénovons Paris
Particulier
Publié le 10 août 2021
par Agence Parisienne du Climat

Le début de l’été est marqué par le renouvellement et la mise en place de nouveaux dispositifs publics pour aider les copropriétés parisiennes et métropolitaines à s’engager dans des projets d’éco-rénovation.

Trois aides sont à retenir :

  • Le chèque audit parisien et métropolitain
  • Le chèque maîtrise d’œuvre
  • L’aide complémentaire de la Ville de Paris

Réaliser un Diagnostic Technique Global (DTG) à l’aide du chèque audit pour bien débuter son projet de rénovation

Le DTG est la première étape pour engager votre copropriété dans un projet de rénovation. Cet outil vous permet d’approfondir votre connaissance, technique et thermique, de votre bâti tout en vous aidant à vous projeter vers des travaux qui sont en adéquation avec vos besoins. 

Depuis avril 2019, les copropriétés parisiennes qui s’engagent dans la réalisation d’un Diagnostic Technique Global (DTG) peuvent bénéficier d’une subvention forfaitaire de 5 000 €. Déjà 115 copropriétés ont bénéficié de ce soutien pour établir un état des lieux clair et fiable pour mieux gérer son immeuble et préparer les travaux d’éco-rénovation nécessaires.

Le Conseil de la Ville de Paris a donc décidé, le 4 juin dernier, de relancer une nouvelle vague avec 200 nouveaux
« chèques audit » disponibles pour les copropriétés parisiennes. 

La Métropole du Grand Paris a également choisi d’aider les copropriétés qui s’engagent sur cette voie. Suite au Conseil Métropolitain du 9 juillet, cette aide a été élargie aux territoires de la Métropole. Pour en bénéficier, les démarches sont simples. Vous devez :

Pour les copropriétés qui ont réalisé un Diagnostic Technique Global avec l’aide de la Ville de Paris et avec l’accompagnement de l’Agence Parisienne du Climat, cette étude a permis de « cibler les travaux efficaces, notamment énergétiques, tout en ayant une vue claire et précise sur ce que nous devons faire dans les prochaines années » . 

Celles-ci ont pu bénéficier de l’accompagnement « précieux »  de l’Agence Parisienne du Climat pour réaliser leurs démarches et mobiliser l’aide de la Ville de Paris. Plusieurs copropriétaires ont noté la « facilité et la rapidité pour mobiliser cette aide » . 

La maîtrise d’œuvre conception : consolider et matérialiser le projet

La maîtrise d’œuvre (MOE) conception constitue une étape essentielle à la bonne réalisation d’un projet de copropriété. Cette phase, réalisée par un architecte ou un bureau d’études, vous permet de définir et de consolider le programme de travaux envisagé. La maîtrise d’œuvre réalise notamment les plans du bâtiment et élabore les documents techniques (avant-projet sommaire et définitif, dossier de consultation des entreprises…). 

Le Conseil Métropolitain du 9 juillet, a voté une aide de 10 000 € pour aider les copropriétés parisienne et métropolitaine qui s’engage dans la conception d’un projet global. Une nouvelle fois, les démarches sont simples. Pour en bénéficier, vous devez :

  • Être inscrit·e sur la plateforme CoachCopro 
  • Recourir à un·e professionnel·le issu·e de l’annuaire des professionnel·les CoachCopro
  • Respecter le cahier des charges MOE de l’APC

Une aide complémentaire de la Ville de Paris pour les copropriétaires les plus modeste

Le plan « France Relance » a lancé le dispositif MaPrimeRénov’ Copropriété. Cette aide financière est destinée aux copropriétés qui réalisent des travaux de rénovation intégrant un volet énergétique. Celle-ci est versée au syndicat des copropriétaires indépendamment des situations individuelles des copropriétaires et du statut d’occupation des logements. 

Si cette évolution récente des subventions de l’ANAH vers les copropriétaires peut être jugée de manière positive (aide collective, universelle et forfaitaire par logement), cette évolution a aussi pour conséquence de mettre en difficulté des propriétaires aux revenus les plus modestes. La Ville de Paris a donc mis en place cette nouvelle aide individuelle pour les copropriétaires les plus modestes, dont l’immeuble est amené à bénéficier d’une éco-rénovation. 

Si votre copropriété est éligible à MaPrimeRénov’ Copropriété  alors les propriétaires occupants les plus modestes peuvent bénéficier d’une aide supplémentaire qui va prendre en compte plusieurs critères et qui variera selon :  

  • Le profil social des propriétaires 
  • La quote-part moyenne subventionnable par logement de la copropriété
  • L’intégration ou non à un dispositif parisien (Éco-Rénovons Paris)
Afin d’être accompagné·e dans vos démarches, inscrivez-vous sur la plateforme CoachCopro. Un·e conseiller·ère prendra contact avec vous et vous guidera vers les bonnes étapes et démarches à mener. Cet accompagnement est à la fois neutre et gratuit !

Pour aller plus loin 

Autres actualités