Entretien avec Karim, conseiller France Rénov’ du 15e arrondissement

publié le 09 novembre 2023

8 min

© Agence Parisienne du Climat
© Agence Parisienne du Climat

Vingt conseillères et conseillers France Rénov’ travaillent à l’Agence Parisienne du Climat pour accompagner de façon personnalisée les copropriétaires parisiens dans la rénovation de leur habitat. Aujourd’hui, nous vous proposons de rencontrer Karim Guiza, conseiller du 15e arrondissement de Paris, et d’en savoir plus sur les aspects de son travail et les projets qu’il accompagne dans son arrondissement ! 

Mon expérience en tant que conseiller France Rénov’ à l’Agence Parisienne du Climat

L’ensemble de mon cursus étudiant a été marqué par mon appétence pour les questions liées aux enjeux énergétiques, et notamment la rénovation énergétique. C’est donc tout naturellement qu’après un master en politique publique, j’ai entrepris un stage de fin d’études en tant que chargé d’affaires publiques sur la refonte des directives européennes portant sur la rénovation énergétique des bâtiments et sur l’efficacité énergétique. Afin de compléter cette expérience par un volet plus technique, j’ai rejoint l’Agence Parisienne du Climat au début de l’année 2023. 

Mon poste de conseiller à l’Agence Parisienne du Climat m’a permis de développer mes compétences techniques sur le sujet, grâce à une formation plus pratique sur ces thématiques.

L’aspect opérationnel de ce domaine m’a permis de voir également l’importance de la décentralisation des prises de décisions sur ce genre de projet. En effet, la rénovation énergétique à Paris qui se concentre majoritairement sur la copropriété ne pourrait être envisagée de la même manière que la rénovation énergétique d’un milieu plus rural, où la maison individuelle est majoritairement présente. Il est donc crucial d’avoir une approche personnalisée, qui s’adapte aux différentes typologies des territoires

Les spécificités de mon travail par rapport aux caractéristiques du 15e arrondissement

Le 15e arrondissement de Paris, comme tous les arrondissements périphériques, est marqué par une architecture hétéroclite. Des bâtiments des 30 glorieuses côtoient des immeubles haussmanniens et des faubouriens, dont certains datent de plus de deux siècles. 
Il faut toutefois noter que je suis chargé exclusivement des quartiers Necker et Grenelle (au nord du 15e), le reste de l’arrondissement étant accompagné par une collaboratrice de l’Agence. Sur ce territoire en particulier, on constate une plus grande proportion de bâtiments anciens (comprenant ceux construits avant 1948) et plus on se rapproche du 7e ou du 6e arrondissement, plus ce constat se vérifie. L’intérêt des copropriétaires du 15e pour les questions de rénovation énergétique n’en est pas moins grand. 

Avec aujourd’hui une hausse d’inscriptions sur notre plateforme CoachCopro de l’ordre de 39 %, et un nombre total de copropriétés inscrites se portant à 360, ces deux quartiers sont très dynamiques. Le réel enjeu au quotidien est donc l’arbitrage à réaliser entre la nécessité de conserver la valeur patrimoniale du bâtiment, et le besoin de renforcer une performance énergétique qui est très souvent dégradée. Cet enjeu se couple à celui d’engager les copropriétés sur des travaux globaux, plus susceptibles de leur permettre un tiers financement intéressant.

Il est également important de constater que globalement, les copropriétés du nord du 15e sont dans un état de conservation remarquable, fait notamment dû à des conseils syndicaux mobilisés et dynamiques qui ont la volonté de se tenir au courant et de bien faire. Ils se révèlent régulièrement être des interlocuteurs privilégiés facilitant la prise de décision.

Les projets que j’accompagne

De manière générale, les copropriétaires peuvent s’inscrire spontanément sur notre plateforme pour bénéficier de notre accompagnement. Pour autant, nous constatons depuis janvier 2023 une forte augmentation du nombre d’inscriptions par les syndics professionnels. Ces derniers incitent, à raison, leurs copropriétés à réaliser un Diagnostic Technique Global (DTG), subventionné par la Ville de Paris d’un montant de 5 000 euros. L’objectif est de se mettre en conformité avec l’obligation réglementaire de réalisation d’un Diagnostic de Performance Energétique (DPE) collectif et d’un Plan Pluri annuel de Travaux (PPT).  Le 15e arrondissement n’échappe pas à cette analyse et je travaille aujourd’hui autant avec des syndics professionnels qu’avec des membres du conseil syndical.

L’accompagnement que j’apporte aux copropriétés démarre souvent au moment de la recherche et l’étude de devis, mais prend vraiment tout son sens lorsque le DTG se réalise. C’est souvent lors de l’analyse de leur bâtiment que les copropriétaires se rendent compte des possibilités de travaux et de l’intérêt à les réaliser. Mon rôle est alors de les aiguiller dans cette démarche en expliquant le cadre qui existe et en les rassurant face à leurs inquiétudes quant au montant des travaux et au besoin d’accompagnement dans cette démarche. 

Des exemples de rénovations remarquables dans le 15e arrondissement 

J’en ai témoigné au préalable, le réel enjeu sur le 15e est de réussir à réaliser des travaux de rénovation énergétiques sur des copropriétés à forts enjeux patrimoniaux. En effet, il est techniquement plus simple de réaliser des travaux de rénovation énergétiques sur des copropriétés construites après 1948. Nous avons donc plus de cas de copropriétés ayant réalisé une rénovation exemplaire sur ce type de bâtiment. Ces rénovations sont vectrices d’inspiration pour les copropriétés voisines.

C’est notamment le cas de la copropriété situé au 9 rue de la Procession. Il s’agit d’une petite copropriété de 29 logements construite en 1955, chauffée en chauffage collectif au gaz. Elle a atteint un gain énergétique de près de 40 %, passant ainsi d’une consommation avant-projet de 263 kWhep/m²/an à 161 kWhep/m²/an. 

Elle a entrepris des travaux de rénovation globale, comprenant une isolation de la toiture et des 888 m² de façade ainsi qu’une réfection de la chaufferie et une reprise de la ventilation. L’ensemble des travaux se sont élevés à 717 520 € et la copropriété a pu bénéficier de 161 752 € de subvention. En 2022, la copropriété est sélectionnée parmi les 15 copropriétés candidates aux Trophées Métropolitains CoachCopro.

Si aujourd’hui, nous n’avons pas de retour d’expérience sur les quartiers Necker et Grenelle de copropriétés datant d’avant 1945, c’est une situation en pleine bascule. En effet, la principale raison à ce constat est que jusqu’en 2022, un très faible pourcentage de copropriétés anciennes pouvait atteindre le seuil de 35 % de gain énergétique, nécessaire pour accéder aux aides Ma Prime Rénov’. Or, depuis janvier 2022, le programme Eco-Rénovons Paris+ a mis en place un nouveau programme de subvention – l’aide performancielle – qui permet aux copropriétés de bénéficier d’une subvention dès 15 % de gains énergétiques sur leurs travaux.

Plusieurs copropriétés haussmanniennes ou faubouriennes ont intégré le dispositif depuis le 1er janvier 2023. Le temps des travaux étant long (en moyenne 4 ans entre la décision de réalisation d’un audit et la réception des travaux), nous aurons les premiers retours d’ici à janvier 2025.

« Mon succès à moi » 

Il y a forcément la fierté de contribuer à une politique publique en laquelle je crois. Les enjeux de la rénovation énergétique dépassent largement le cadre géographique du 15e arrondissement ou même de Paris. Nous nous inscrivons dans une démarche globale de sobriété énergétique en réponse à un contexte tout aussi global d’inflation, de crise énergétique et de crise climatique.

Pour autant, la dimension locale et de proximité est fondamentale dans mon quotidien. La satisfaction du travail accompli est forcément plus prononcée quand celui-ci vous concerne directement. En tant qu’habitant du 15e, je constate tous les jours l’ampleur du travail accompli, mais également celui qu’il reste à achever. 

Il faut aussi prendre en compte la dimension humaine de ce travail. Chaque accompagnement revêt un caractère particulier. Il y a évidemment les originalités architecturales du projet, mais également les relations parfois singulières existant dans la copropriété. De fait, nous développons une relation d’interlocuteur privilégié avec les copropriétaires et syndics, et nous nous efforçons d’être le plus présent afin de les accompagner au mieux. 

À partir de quel moment faut-il s’adresser à Karim si vous êtes copropriétaire ou syndic dans le 15e arrondissement ?

Dès que vous y pensez ! Il n’est jamais trop tôt. Toute personne de la copropriété (copropriétaire, membre du conseil syndical, syndic) peut prendre l’initiative d’inscrire la copropriété sur CoachCopro pour prendre conseil.

Rendez-vous le mois prochain pour un autre portrait de conseiller ou conseillère de l’Agence Parisienne du Climat !