[Série technique] – Épisode #10 : Installer une chaufferie prédictive en copropriété

publié le 08 février 2024
8 min
Copropriété 20 rue d'Arcueil dans le 14e arrondissement de Paris, rénovée globalement et lauréate des Trophées Métropolitains CoachCopro 2023. ©Copropriété Arcueil
Copropriété 20 rue d'Arcueil dans le 14e arrondissement de Paris, rénovée globalement et lauréate des Trophées Métropolitains CoachCopro 2023. ©Copropriété Arcueil

A Paris, environ 20% des copropriétés disposent d'un système de chauffage et d'eau chaude collectif, et donc d'une chaufferie centrale qui alimente l'ensemble des appartements. C'est notamment le cas des copropriétés "Le Méridien" et "Arcueil", toutes deux situées dans le 14e arrondissement de Paris. Elles ont respectivement été récompensées par les Trophées métropolitains CoachCopro 2019 et 2023 pour leur projet de rénovation énergétique ambitieux qui prévoyait notamment l’installation d’une chaufferie prédictive. Afin de comprendre le fonctionnement d'une chaufferie prédictive et les modalités de mise en œuvre de cette technologie, nous nous sommes entretenus avec M. Quelquejay, cofondateur de la solution Efficap mise en œuvre dans ces deux immeubles.

Retrouvez plus en détail les projets des 2 copropriétés auxquelles nous faisons référence dans cet article :

Comment fonctionne une chaufferie prédictive ?

Le système de chaufferie prédictive repose sur le principe d’anticipation de la météo qui va lui permettre de prédire l’énergie apportée gratuitement par les conditions météo afin de réguler par anticipation la température du système de chauffage.

C’est ce que l’on appelle l’écoconduite prédictive.

Schéma montrant le fonctionnement de la chaufferie prédictive. ©Efficap
Schéma montrant le fonctionnement du système Efficap. ©Efficap

Données utilisées

Le système s’appuie sur un certain nombre de données essentielles, tel que le montre le schéma ci-dessus.

Données prises à l’intérieur du bâtiment

Celle-ci est mesurée toutes les 20 minutes grâce à des sondes radios situées dans 20% des logements (au niveau du séjour). Le système exclut les logements qui ont des problèmes de surchauffe ou de sous-chauffe.

Les données prises à l’extérieur du bâtiment

La température à l’extérieur du bâtiment est donnée grâce à une sonde extérieure.

Les données issues des prévisions météo retraitées pour chaque immeuble

Les prévisions météorologiques (température, hygrométrie, puissance du vent) sur les 2 – 3 jours à venir sont intégrées au système.

Traitement des données

Toutes ces données sont collectées et analysées par le centre de calcul de l’écoconduite qui en assure le pilotage.

Celui-ci peut ensuite envoyer des corrections prédictives en temps réel au régulateur du système de chauffage.

La chaufferie prédictive permet en fait d’optimiser la loi de chauffe. La loi de chauffe est la règle qui va permettre de définir la température de l’eau de chauffage en fonction de la température extérieure.

Le système offre en effet la possibilité d’adapter la puissance de la chaudière réellement nécessaire en fonction de la température extérieure et des besoins réels.

Photo du système prédictif mis en place dans la Résidence du Méridien. ©Efficap
Photo du système prédictif Efficap installé dans la chaufferie du Méridien. Le boîtier bleu reçoit les corrections liées aux prédictions météo analysées par le centre de calcul d’éco-conduite d’Efficap. ©Efficap

Le système garantit ainsi un confort thermique aux occupantes et occupants, et ce quelle que soit la température extérieure.

Par ailleurs, il permet d’identifier et de corriger rapidement les dysfonctionnements au niveau de la chaufferie, mais également au niveau du circuit de distribution qui peuvent amener à des situations d’appartements surchauffés ou sous-chauffés.

La chaufferie prédictive : un système qui a fait ses preuves

Quels sont les prérequis ?

Une chaufferie prédictive est une technologie adaptée aux immeubles dotés d’un chauffage collectif.

Chaufferie du 20 rue d'Arcueil. ©Copropriété Arcueil
Photo de la chaufferie de la Résidence Arcueil alimentant l’ensemble de la copropriété en chauffage. © Copropriété Arcueil

Aussi, le système est compatible avec toutes les sources d’énergie : gaz, fioul, chauffage urbain, biomasse, géothermie.

Par ailleurs, le système convient avant tout aux copropriétés comportant plus de 150 à 200 lots. Même s’il reste en principe compatible avec toutes les tailles d’immeuble, les coûts d’installation seront amortis à partir d’une centaine de lots. En effet, l’installation d’un tel système coûte environ 15 000 € et donc à partir de 100 logements, le coût moyen par logement revient à 150€.

Dans la majorité des cas, ce système est éligible aux Certificats d’Economie d’Energie (CEE) pour un montant de subvention d’environ 45€ par lot.

Il faut néanmoins que le régulateur de la chaufferie de l’immeuble soit compatible avec le système choisi, ce qui n’est pas toujours le cas.

« Il est nécessaire d’avoir une régulation communicante (autrement dit une régulation où le régulateur de la chaudière et le régulateur des vannes « se parlent »), pilotable à distance. Sinon, il suffit de la remplacer, c’est très facile. »

M. Quelquejay

Finalement, le type de chauffage n’est pas discriminant pour installer ce genre de système mais il faut que l’installation en place puisse recevoir un système prédictif.

Quels sont les avantages de la chaufferie prédictive ?

Palier aux insatisfactions liées au chauffage collectif

Le chauffage collectif est souvent source d’insatisfaction au sein de la copropriété.

En effet, la régulation optimale d’une chaufferie est difficile à obtenir :  

Le chauffage collectif peut finalement subir des surconsommations d’énergie importantes.

« Sans régulation prédictive, les chauffagistes n’ont eu d’autre choix que de surchauffer pour limiter les plaintes, et celles et ceux qui ont trop chaud ouvrent leurs fenêtres. »

M. Quelquejay

Cette surconsommation est d’autant plus problématique dans un contexte d’augmentation des prix de l’énergie et plus globalement de sobriété énergétique.

Le système de chaufferie prédictive permet de palier à ces inconvénients. En effet, l’objectif de cette solution est d’optimiser la consommation d’énergie en permettant de choisir sa température de confort tout en veillant à ce qu’elle soit tenue.

 » Il s’agit finalement de contrôler son budget, sa température et de baisser sa consommation en pilotant la régulation en fonction des prévisions météo et de l’inertie thermique des bâtiments. »

M. Quelquejay

Faire des économies d’énergie conséquentes

L’optimisation de la régulation du chauffage passe, comme mentionné ci-dessus, par le choix et le maintien d’une température de confort. Le système Efficap installé dans les copropriétés citées dans cet article permet de régler la température au 1/10e de degré près. Cela permet d’autant plus de contrôler sa consommation d’énergie.

En effet, comme nous le rappelle M. Quelquejay :

« 1°C c’est 5 à 10% d’économies d’énergie ! »

M. Quelquejay

Finalement, cette régulation du chauffage en fonction des prédictions météo (15 à 20% d’économies d’énergie), couplées à la gestion précise de la température intérieure (5 à 10% d’économies), permettrait au total de réaliser des économies d’énergie allant de 15 à 20% sur la saison de chauffe en moyenne en Ile-de-France.

Graphiques décrivant l'évolution de la consommation énergétique du 20 rue d'Arcueil depuis la réalisation des travaux de rénovation énergétique. ©Résidence Jourdan Arcueil
Évolution de la consommation énergétique du 20 rue d’Arcueil depuis 2021 : les consommations d’énergie liées au chauffage ont diminué de 38%, dont 12% grâce à la solution de régulation mise en place.

Ce qui est particulièrement intéressant, c’est que ces économies peuvent ensuite être réinvesties dans d’autres postes de travaux. C’est le cas du Méridien, qui a vu sa consommation d’énergie annuelle diminuer de 17% en moyenne, et dont les économies ont permis de financer de nouveaux travaux :

Résidence du Méridien dans le 14e arrondissement. ©Le Méridien
Photo de la Résidence du Méridien dans le 14e arrondissement, rénovée grâce aux économies réalisées avec la solution Efficap. ©Résidence le Méridien

Pour conclure, l’installation d’un système prédictif en copropriété est pertinent pour limiter la surconsommation d’énergie liée au chauffage. Il s’agit d’une première étape intéressante dans un projet global de rénovation énergétique qui permet d’amorcer la maîtrise et donc la diminution de ses consommations d’énergie.

Retrouvez les épisodes précédents de cette série technique :

  • Toiture terrasse rénovée à Paris
    8 min
    • Rénovation énergétique

    [Série technique rénovation] Episode 1 : L’étanchéité couplée à la végétalisation d’une toiture terrasse

    La végétalisation d’une toiture en terrasse permet d’apporter plus de confort aux habitant·es, tout en améliorant l’esthétique de l’immeuble. Elle peut…

  • Résidence Vouillé isolée par l'extérieur. ©ReeZome.
    6 min
    • Rénovation énergétique

    [Série technique rénovation] Episode 2 : Isoler les balcons par l’extérieur

    Isoler un bâtiment par l’extérieur revient à lui mettre un gros manteau qui permet de limiter que la chaleur contenue…

  • Végétalisation de la dalle Beaugrenelle ©Agence Parisienne du Climat
    7 min
    • Adaptation

    [Série technique rénovation] – Episode 3 : Végétaliser une dalle, c’est possible

    Les aménagements urbains sur dalle sont des sols artificiels généralement construits au-dessus d’espaces creux : certaines cours d’immeuble reposent sur une…

  • Façade chanvre - 22 rue des artistes
    8 min
    • Climat

    Série technique – Episode #4 : Isoler avec des matériaux biosourcés pour un meilleur confort hiver comme été

    La rénovation énergétique globale d’un bâtiment comprend très souvent son isolation, par l’extérieur de préférence, afin de lutter contre les…

  • © Pixel-shot / Leonid Yastremskiy / Adobe Stock
    13 min
    • Rénovation énergétique

    Série technique – Episode #5 : Concevoir un projet de végétalisation

    Ce 5e épisode de la Série technique porte sur la conception des projets de végétalisation. Il fait référence au « Cahier…

  • Ventilation ©Gray_Rhee
    7 min
    • Rénovation énergétique

    Série technique – Episode #6 : Mécaniser la ventilation

    Dans un projet de rénovation énergétique, il est très fréquent qu’une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) soit installée. Cette dernière s’oppose…

  • Copropriété Charonne labellisée BBC. ©ENERA Conseils
    9 min
    • Rénovation énergétique

    Série technique – Episode #7 : L’étanchéité à l’air d’un bâtiment

    Un bâtiment performant sur le volet énergétique doit être le plus étanche à l’air possible. Autrement dit, sa perméabilité à…

  • 11 min
    • Rénovation énergétique

    [Série technique] – Episode #8 : Isoler sa toiture par l’extérieur avec le sarking

    La rénovation globale d’une copropriété comprend souvent l’isolation de la toiture. Le sarking – l’isolation d’une toiture rampante par l’extérieur…

  • 10 min

    [Série technique] Episode #9 : L’isolation des planchers bas

    Dans un projet de rénovation énergétique, on pense souvent à l’isolation des murs et de l’enveloppe extérieure du bâtiment. Cependant,…